IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

4 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> maison des années 70 et je me suis aperçu que les murs du sous sol on des fissurres ho
Invité luc
* 02/02/2006 - 22:18
Message #1





Invités






j'ai acheté une maison des années 70 et je me suis aperçu que les murs du sous sol on des fissurres horizontales (phénoméne des poussés de terre ) qui donne lieux a des infiltration



comment puis je reparer ces murs ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tom 5
* 12/09/2004 - 11:49
Message #2





Invités






Si l'eau arrive à traverser ces fissures, c'est sérieux il faut passer par 1 architecte pour une recherche approfondie et les solutions (renforcement les fondation éventuel...) les réparations ou bouchages ne servent à rien tant que les murs bougent.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 12/09/2004 - 13:23
Message #3





Invités






justement quelles peuvent etre les solutions pour reparer ce type de problémes?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 12/09/2004 - 17:13
Message #4





Invités






Bonjour Luc



Premiere chose à faire: un bon diagnostic.



Quelle est la hauteur de ton sous-sol ?

Le terrain derrière ce mur est-il horizontal ?

Te trouve tu à flanc de coteau



Si tes fissure sont horizontales, il y a peu de chance (quasimment pas) que cela provienne d'un tassement des fondations.

Je suppose que tes murs sont en parpaings ?

Essaye de mesurer la flèche eventuelle qu'a pris ton mur. Si il y a une flèche réelle (disons à mi-hauteur), il y a de fortes chances que cela soit dû effectivement aux poussées de terre.



Si les conclusions arrivent à une poussée trop importante, pas trente six solutions:

-soit réduire les poussées

-soit renforcer le mur, par l'extérieur, par exemple, à l'aide d'un contre-mur en béton prenant appui horizontal entre plancher et fondation.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 12/09/2004 - 19:47
Message #5





Invités






bonjour tournesol



la hauteur de mon sous sol est de 2.2m mais enterré de 1.8m

le terrain est horizontal

je me trouve pas à flanc de coteau

mes mur sont en parpaing creux de 20 avec raidisseur tout les 3m

il ya a une fléche d'environ 5mm



qu'en penses tu?



merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
UGOLIN
* 12/09/2004 - 20:01
Message #6


Confirmé
***

Groupe: Experts
Messages: 6 442
Inscrit: 30/04/2004
Membre No.: 21 781



Salut Luc , un raidisseur tous les trois mètres ? mince , ça aurait du tenir ! Je suis curieux de voir le ferraillage de ces raidisseurs !!!!!!! si tu ne fais rien , tu risques bien de te retrouver avec le plancher sur la gueule , prévoir gros travaux dans l'esprit de ce qu'à décrit tournesol , c'est un vrai mur de soutènement que tu dois faire , avec une grosse semelle et de grosses équerres en attente pour que le mur en béton résiste à la poussée de celui en agglo !!! enfin , grosse malfaçon quand même , avec un chainage périphérique et des raidisseurs verticaux tous les trois mètres c'est pas normal que ton mur explose ....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 13/09/2004 - 00:33
Message #7





Invités






Comme dit Ugolin, ça aurait dû tenir !



On fait des milliers de sous-sols de pavillons en france tous les ans de cette façon, et il n'y aucun problème.



Compte tenu de ce que tu me dis, 1/440 ème pour la flèche, ce n'est pas une catastrophe. Mais tu as quand même interet à te preocuper du problème, ne serait-ce qu'à cause des infiltrations possibles.



Je ne vois qu'une solution:

- Ne pas couler du béton directement contre le mur, tu risquerait de la faire exploser

- Degager la terre jusqu'au niveau de la semelle. Surtout pas plus bas.

- Sceller des aciers horizontaux dans la semelle (resine HY 150)

- Couler un chainage horizontal en béton destiné à recevoir le contre mur avec des aciers en attente.

- Monter un contre mur en parpaings à bancher (25 cm), l'armer et remplir de beton.

- Executer un chainage en béton au niveau de ton plancher avec scellements d'aciers comme en bas.

- Appliquer un coup de "noir' sur le mur

- Mettre en place un drainage vertical type "fondaline" contre le mur.

- Si ton terrain est vraiment très humide ou si venues d'eau, mettre en place un drainge horizontal juste au dessus des fondations. Le problème, c'est l'évacuation de ce drain.

- Remblayer.



Voila. C'est un gros travail, surtout pour le terrassement.



Bon courage.



Si tu décide de le faire de cette manière, on t'indiquera ce qu'il faut mettre commes aciers dans le mur.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 13/09/2004 - 15:05
Message #8





Invités






merci tournesol



je voudrais savoir si par l'intérieur du sous sol on ne peut renforcer le mur ,en coulant par exemple un mur de 10cm de beton armé.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
UGOLIN
* 13/09/2004 - 20:57
Message #9


Confirmé
***

Groupe: Experts
Messages: 6 442
Inscrit: 30/04/2004
Membre No.: 21 781



Salut Luc , oui c'est possible je te l'ai déjà expliqué , mais pas 10 cm mais plutot 25 avec des equerres de 14 à l'arrière de ce mur et une grosse semelle à l'avant , sinon terrasse tout et fait comme t'a expliqué Tournesol !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 13/09/2004 - 23:54
Message #10





Invités






Bonsoir Luc



Tout bien reflechi, il y a peut-être une solution par l'intérieur:



-Couler des poteaux en béton armé, disons tous les 3 mètres. Ces poteaux devront reprendre les poussées horizontales. La difficultée, c'est de :

1- les liaisonner correctement au plancher et aux semelles pour leur transmettre ces poussées. Pour les semelles, cela suppose les mettre "à jour" et sceller des aciers dedans. Pour le plancher, c'est un peu plus délicat: si c'est une dalle pleine, sceller des aciers verticaux par en dessous; si c'est un plancher poutrelles/hourdis, traverser completement le plancher, réaliser un chevêtre pour reporter les efforts sur les poutrelles et non pas sur les hourdis. Séduisant sur le papier mais pas très facile à réaliser.

2- Couler les poteaux "en sous-oeuvre" (sous le plancher). Là encore, le plus simple est de faire un trou dans le plancher et de couler par le dessus. Bonjour les dégats à l'intérieur!



Ce faisant, tu auras sans doute un mur solide, mais tu n'auras pas réglé le problèmes de tes fissures qui risque de t'amener des infiltrations.



Non, tout bien réfléchi, il vaut mieux intervenir de l'extérieur....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 14/09/2004 - 20:50
Message #11





Invités






salut tournesol



peus tu me donner une fourchette de prix pour ce type de réparation



merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 14/09/2004 - 23:31
Message #12





Invités






Bonjour



La technique, c'est mon truc.

Mais pas les prix.

Fais faire eventuellement un devis à une entreprise ou, si tu veux le realiser toi-même, demande des prix chez un fournisseur de materiaux.

A moins que quelqu'un puisse te renseigner sur le forum...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 02/10/2004 - 00:14
Message #13





Invités






bonjour tournesol



au fait tu me dis qu'il y a des milliers de maison qui se font comme ça chaque années en france alors normalement c'est un bon procédé qui doit durer dans le temps?



merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 10/10/2004 - 00:16
Message #14





Invités






bonsoir tournesol



les solutions que tu proposes sont elle sure dans le temps et est il possible de couler directement contre le mur intérieur du sous sol



merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 10/10/2004 - 00:40
Message #15





Invités






Bonjour Luc



1- Oui, c'est un procédé eprouvé (pour les pavillons ordinaires). Ton problème doit être ailleurs.



2- Oui, c'est à priori sûr dans le temps, dans la mesure où on va faire reprendre les poussées horizontales par une ossature en béton.



Je te déconseille de couler directement contre ton mur, pour les raisons que je t'ai déja expliqué dans un precedent post, ainsi que Ugolin. La poussée du béton frais peut faire exploser ton mur déja malade.



Tout au plus, il faudrait faire des coulages horizontaux de faible hauteur (on va dire 50 cm maxi), attendre quelques jours avant de passer à la suite....

C'est long et fastidieux mais pas impossible.



Bon courage
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 10/10/2004 - 10:22
Message #16





Invités






ok tournesol



par contre si je renforce par l'extérieur je ne peus pas monter jusqu'au plancher car ma maison n'est pas enterré totalement .quelle solution?



et en coulant directement sur les murs en petite hauteur par petite hauteur est ce que je peus etayer le mur horizontalement par l'intérieur pour limiter les poussés



en ce qui concerne le renforcement par l'intérieur est il possible de couler directement sur le mur (un second mur en béton armé) 15cm environ en cassant les blocs hourdis du dessus et en fixant des armatures de la dalle jusqu'au poutrelle



merci tournesol
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 11/10/2004 - 00:31
Message #17





Invités






Bonsoir Luc



J'ai relu tous tes posts depuis le début.

Je reste sur ma première opinion: il vaut mieux renforcer de l'exterieur, ne serais-ce que pour les problèmes d'infiltrations qui ne seraient pas réglés en intervenant de l'interieur. Reste à regler le coté esthetique d'une sur-épaisseur faisant saillie (margelle décorative ?).



J'ai également mis des chiffres sur les poussées : ridicules ! (normal avec 1.80 m de terre) et je m'explique pas pourquoi tu te retrouves avec des désordres. Peut-être ne sont-ils pas d'ordre structurels mais uniquement dû à la présence d'eau derrière le mur ?



Dans tous les cas, la solutions que je te propose règle tous les problèmes (enfin, pas celui de l'huile de coude qu'il va te falloir pour les travaux...).



Je te joint quelques croquis afin de faire avancer le shilimiblic.



Bon courage
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 11/10/2004 - 21:21
Message #18





Invités






merci beaucoup tournesol pour ces conseils



tu m'expliques vraiment tous ça comme un champion



par contre j'ai encore quelques questions.



peux tu m'expliquer ou me donner la méthode pour le calcul des poussées de terre



le fait d'ajouter un second mur sur la semelle cela peut il la fragilisé?



je voulais savoir meme si cela te semble pas trés bon comme méthode si on pouvait faire le meme renfort par l'intérieur(voir croquis) et eventuellement faire les 2 méthodes ensemble intérieur et extérieur en meme temps pour avoir systéme plus sur(la semelle supporterait elle la charge)



encore merci
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 12/10/2004 - 01:31
Message #19





Invités






Bonsoir Luc



Les poussées de terres:

Pour determiner les poussées, il faut connaitre plusieurs paramètres géotechniques:

- L'angle de talus naturel (ou angle interne) "Alpha"

- La cohesion du terrain C

- Sa densité D



L'angle de talus naturel, pour un terrain "ordinaire" peut être évalué à 25 ° (pour un terrain vaseux, pourrait être beaucoup plus faible, pour un terrain rocheux, beaucoup plus fort).

La cohesion: en principe, sauf étude géotechnique, est consideré à zero. Un terrain rocheux a enormement de cohesion, un terrain "granulaire" (sable) pas du tout.

L'expression la plus visible de la cohesion, c'est la capacite d'un talus à pouvoir être terrassé quasiment à la verticale sur une cetaine hauteur. La cohésion a tendance à se perdre à long terme. C'est pourquoi on la prend en compte, parfois, à court terme mais rarement à long terme.

La densité: un terrain moyen, normalement humide, peut être pris à 1t8 / m3. Un terrain saturé peut grimper à 2t1 - 2t2 /m3.



On recapitule: le coefficient de poussée (K) est égal à:

tg (Pi/4 - Alpha /2) x tg (Pi/4 - Apha/2)

Ou, dit autrement: Tangente carré (Pi/4 - Alpha/2)

Pas facile de donner des formules avec un editeur aussi sommaire !

Donc, dans notre cas : Tg carré (45 - 25/2) = 0.406



La poussée sur le mur par d'un minimum au niveau du terrain à un maximum à la base (à la hauteur H ). Il s'agit donc d'un triangle. (Ce serait beaucoup plus facile à comprendre avec un croquis...)

La valeur de la poussée à une profondeur H vaut: (sans cohesion)

Q =D x H x K soit 1,8 x 0.406 x 2 (pour 2m) = 1,46 t/m2

S'agissant d'un triangle, la poussée totale P vaut Q x H / 2 (1,46 T) et elle s'exerce à une profondeur de H x 2 / 3.



De ces valeurs, on en tire les efforts sur le mur: Moments de flexion et efforts tranchants qui vont permettre son dimensionnement.



Ca, c'est valable pour la poussée des terres sur un ecran "déplaçable" (style mur de soutenement) Pour un ecran non déplacable (c'est notre cas) K vaut 1 - sin(Alpha) soit 0.58.



A cette poussée, il faut ajouter celle engendrée par la surcharge sur le terrain, et là, ce n'est pas les mêmes valeurs (on verra ça une autre fois). Dans le cas de terrain noyé (nappe), il faudrait rajouter la pression de l'eau, et là, ça grimpe vite.

Tout ça n'est valable que pour un écran vertical et un terrain horizontal.



C'est pourquoi, la première question que je t'ai posé, c'est de savoir si ton terrain était horizontal et s'il y avait de l'eau.



En ce qui concerne le poid du mur béton, 15 cm ep H=2.50 env : 950 kg /ml.

Comme tes problèmes, tels que décrit, ne semblent pas provenir d'un tassement, c'est une charge qui reste modeste sur ta semelle.



Pour ton croquis: 10 cm d'epaisseur sont insuffisant, il faut 15 cm mini. Je te le repète: faire un mur à l'interieur, si c'est satisfaisant pour la solidité, ne pourra pas regler tes problèmes d'infiltrations (à l'exterieur, si).



Je reste à ta disposition
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 12/10/2004 - 21:00
Message #20





Invités






merci pour la formule tournesol



je vais t'apporter d'autres infomations sur ce terrain:



donc le terrain a une légére pente 4.5%

le sol est composé de sable argileux trés compact

d'aprés mon voisin qui a vu la construction ,le maçon de l'époque avait fait un trou avec un passage d'environ 1m autour de la maison pour pouvoir batir (et surement 2m de hauteur voir croquis).

toujours d'aprés ce voisin quand le maçon a creusé, la terre est resté à la verticale et il y a meme des engins qui passaient a coté du trou sans que que cela ne cause d'éboulement (cela ne m'étonne pas vue la dureté de la terre quand on creuse un peu profond ).il ya aussi un petit trottoir autour de la maison(voir croquis)

qu'en penses tu?

combien trouves tu de poussée au m2 ?

ces poussées sont elles normale ?et assez fortes pour plier un mur (meme a la rigueur s'il ni avait aucun raidisseur)

et encore merci pour tes conseils
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée

 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Tournesol
* 13/10/2004 - 00:07
Message #21





Invités






Bonsoir Luc



- Une pente de 4.5 % n'augmente pratiquement pas les poussées.

- Ce n'est pas le terrain en place qui est important mais celui avec lequel il a remblayé (c'est peut-être le même ?).

- Le fait qu'il ait pu terrasser à la verticale n'est pas etonnant, surtout si le sable est argileux. C'est ce que je t'ai expliqué au sujet de la cohésion.

- Les poussées devraient être de l'ordre de grandeur de celles que je t'ai indiqué.

(environ 2,1 t/m2 en pied avec un ecran non déplaçable).

Ce sont des poussées normales pour un sous-sol de pavillon. Un mur en parpaing ne résiste pas, en principe à la traction (la face intérieure est tendue, la face exterieure comprimée). On explique la stabilité de ce genre de mur par la stabilité engendrée par la charge verticale qui tend à comprimer les zones tendues. Quand ce n'est pas le cas, il faut faire une structure capable de reprendre ces efforts, béton par exemple.

Ton mur, même sans raidisseurs, n'aurait pas dû subir de désordres, à moins qu'une des conditions ci-dessus ne soit pas respectées. On a parlé de parpaing. S'agit-il de parpaings pleins ? (en général, on met du parpaing plein justement pour augmenter la charge verticale...)

Si toutes ces conditions sont respectées, j'avoue que tu me pose une colle...

Et crois moi, on constate parfois des désordres sans pouvoir en expliquer les causes, même avec une boule de cristal...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité alinot
* 13/10/2004 - 10:26
Message #22





Invités






parpaings de 2 0creux pour un sous sol enterré! grosse erreur.



il faut du parpaings de 20 pleins ou alveolés ou du béton banché.



ton pb vient de là
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 13/10/2004 - 14:33
Message #23





Invités






bonjour alinot



dans ma région presque tous les sous sol se font en parpaing creux de 20+raidisseur



pourquoi une grosse erreur



merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité luc
* 13/10/2004 - 14:39
Message #24





Invités






bonjour tournesol



le maçon de l'époque avait remblayer avec la meme terre

les parpaing étaient creux



s'agit il du choix de parpaing?

trouves tu ça normal?

le fait de remblayer avec la meme terre peut il causer ce désordre?

quel type de systéme de coffrage puis je utiliser pour couler contre un mur?



merci beaucoup tournesol
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité alinot
* 13/10/2004 - 17:59
Message #25





Invités






salut luc.

pour des sous sols enterres ou recevant une poussée pas d'agglos creux.



autres sous sols pas de pb avec le 20 creux@+
Go to the top of the page
 
+Quote Post

4 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 14/11/2018 - 08:36