IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Nettoyage peinture tableau
Invité Nine
* 01/12/2006 - 17:26
Message #1





Invités






Bonjour



J'ai récupéré, dans un réduit, un tableau peint...



Il est recouvert d'une couche de saleté



Connaissez-vous un moyen de le nettoyer sans endommager la peinture



Merci d'avance
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité jean
* 07/01/2006 - 19:14
Message #2





Invités






de l'eau savonneuse avec un coton
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vero.bbb
* 08/01/2006 - 00:33
Message #3


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 254
Inscrit: 29/11/2005
Membre No.: 51 690



Bonsoir Nine,

Si peinture à l'huile,effectivement comme réponse de Jean,la chose la plus simple mais efficace ,c'est une petite savonnée ,liquide vaisselle neutre,eau tiède avec chiffon doux imprégné mais bien essoré.Procéder par fraction et essuyer immédiatement la partie lessivée.On procède en faisant des petits mouvements de rotation dans le sens des aiguilles d'une montre.Avant tout un dépoussièrage au plumeau ou pinceau large très doux.

Une autre méthode ancienne est celle de la pomme de terre,simplement coupée dans le sens de la longueur,mouvement de rotation ,séchage fur et à mesure idem.

Si toujours encrassée,reste les produits spéciaux vendus en boutiques Beaux-Arts,Talens ou comme perso Windsor et Newton,mais attention ils sont à base d'ammoniaque,il faut donc travailler avec parcimonie,légèreté.Dans ce cas sur coton hydrophile,un peu de produit,mouvements rota,séchage chiffon doux,changer de coton dès coloration.

Avant de commencer votre travail,assurez-vous de l'état de votre toile,peinture en elle-même,vérifier l'arrière pour voir aussi l'état de la trame.

Le mot d'ordre est douceur ,effleurez votre tableau plutôt que d'appuyer.

Bon travail.Véronique.

PS :

Si vous en avez la possibilité,montrez-le à un professionnel avant tout,mais soyez prudent(e),lorque vous possédez un objet il ne vaut jamais grand chose,lorsqu'ils le vendent c'est toujours la pièce rare!Avis perso,et on ne tape pas!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Nine
* 09/01/2006 - 10:34
Message #4





Invités






Merci pour votre réponse

Cordialement

Nine
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Damien
* 09/01/2006 - 10:51
Message #5





Invités






Bonjour,



On va reprendre un petit peu... dans l'hypothèse ou il s'agit d'une toile peinte à l'huile (pour l'instant, rien ne l'indique) commencez par vérifier l'état de la couche picturale (le peinture et son apprêt) si le tableau a perdu de petites écailles de peinture ou que des soulèvements de ces petites écailles (à ne pas confondre avec des craquelures qui elles ne remettent pas en cause l'adhérence de la peinture sur son support) apparaissent en lumière rasante : voyez avec un restaurateur. Votre tableau nécessite un "refixage" de la couche picturale et c'est une opération qui nécessite materiel et connaissance.



Si l'adhérence de la peinture semble bonne, vous pouvez effectivement dépoussierer l'endroit et l'envers de votre tableau avec un pinceau doux. Travaillez dans le même sens pour vous assurer que vous n'accrochez pas des écailles de peinture.



Pour le nettoyage, oubliez l'eau savoneuse et plus encore les morceaux de pomme de terre et autres pelures d'oignons. Il serait enfin temps que les gens arrêtent de répercuter ce type d'idioties : l'apport d'eau risque fort de provoquer une micro fissuration du vernis qui deviendra blanchâtre (chancis), de plus l'humidité va modifier les tensions du support (toile ou bois) au risque de favoriser le détachement de particules de peintures. Pour ce qui est des légumes, ils apportent des sucs acides et collants qui vont faire migrer des saletés dans les craquelures et les empâtements de matière, et les résidus de jus vont faire adhérer les poussières sur votre tableau... un résultat guère appetissant.



Je vous recommande de nettoyer votre tableau à l'aide d'un petit pinceau imbibé de white spirit. Vous tamponnez ensuite avec un coton pour retirer les salissures.



Une fois séché, vous pouvez passer une fine couche de vernis à retoucher pour lui redonner de l'éclat.



Il arrive frèquement que le vernis ancien soit bruni (oxydé). Le seul moyen de remédier à celà est de dévernir le tableau. Il n'y a pas une recette (et encore moins un produit miracle de telle ou telle marque) mais des recettes qui varient suivant le type de vernis, son âge, son épaisseur... Un vernis quelque peu oxydé peut aussi donner un certain charme à un tableau. Si celui-ci vous incommode, je vous conseille de faire appel à un restaurateur pour qu'il réalise l'allègement du vernis. Encore une fois, c'est une entreprise trop délicate pour un amateur car le mauvais emploi des produits peut conduire à un décapage des couleurs (certaines couleurs sont plus sensibles aux produits que d'autres) ou des glacis (couches de peintures translucides très sensibles).



Bon courage
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Nine
* 09/01/2006 - 10:59
Message #6





Invités






Merci Damien pour votre message et toutes les précisions apportées



Bien cordialement



Nine
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vero.bbb
* 10/01/2006 - 14:31
Message #7


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 254
Inscrit: 29/11/2005
Membre No.: 51 690



Bonjour Damien,

Au départ,après lecture de votre réponse,je pensais ne pas avoir envie d'y répondre.

Et puis,allez savoir pourquoi,j'aimerais simplement vous dire que lorsque je ne suis pas d'accord avec quelqu'un ,je ne me sens pas l'obligation de devenir insultante.

Lorsque dans votre réponse,vous écrivez "répercuter ce type d'idioties",tout porte à croire que la dernière phrase de mon post vous est restée en travers de la gorge !

Je finirai par vous dire que je suis fille de peintre,pas en bâtiment mais de l'Académie des Beaux-Arts,que ma maison regorge de ses tableaux et qu'ils sont tous en parfait état.

Et non!,un chiffon humide d'une petite savonnée n'a jamais détendu une toile ou fait travailler le cadre,si fait correctement.

Toutes les précautions d'usage sont reprises dans mon post.

Quant à la vieille technique de la" patate",pour l'avoir expérimentée à 2 reprises,nous sommes loin du scénario à la "Scream"que vous décrivez.

A vous lire.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Joëlle
* 13/01/2006 - 12:11
Message #8





Invités






Bonjour,

J'ai lu avec attention vos remarques sur le nettoyage des tableaux. Je vien de faire l'acquisition d'un beau portrait 19è qui ne semble pas particulièrement sale à première vue mais la toile est craquée en plusieurs endroits ce qui va nécessiter une réparation qui ne me pose pas problème car je commence à avoir l'habitude.

Mes interrogations sont souvent liées au nettoyage. Une effet une restauratrice m'avait suggéré d'utliser un peu d'eau avec du liquide vaisselle. Une fois, en ayant procédé de la sorte sur une toile (papier marouflé sur toile), je me suis retrouvée avec un beau chancis. Cette fois,je pense que je vais utiliser avec beaucoup de précautions du white spirit, le risque étant de ne pas remarquer des endroits avec un manque de vernis, en l'absence de lampe.

Pourriez-vous me donner un conseil concernant les retouches sur le visage car le problème pour ces portraits qui sont plutôt mat avec le temps est la nature de la peinture : à l'huile qui a un aspect brillant, l'aquaralle et la gouache pas assez couvrantes et les peintures prévues à cette effet sûrement assez chères pour des retouches occasionnelles. Donc après l'enduit, quels conseils pourriez-vous me donner ; j'ai l'habitude de peindre, mais mes connaissances en matière de restauration sont moindres. Merci d'avance pour toutes les suggestions.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Damien
* 16/01/2006 - 15:51
Message #9





Invités






Chère VéroBBB,



Mon père travaillait à Air France... mais je n'ai pas la prétention de savoir piloter un avion.



De même, les "beaux arts" n'ont jamais formé à la restauration des oeuvres d'art. Depuis maintenant quelques temps, on considère à juste titre qu'il s'agit de métiers bien distinctes. J'ai pour ma part eu une formation artistique avant de me diriger avec la restauration/conservation du patrimoine. J'ai donc pu vérifier le bien fondé d'une telle distinction.



Néanmoins, mon "coup de gueule" ne vous visait pas personnellement. Je m'insurge contre tous ces trucs d'antiquaire (et là encore un antiquaire n'est pas un restaurateur) qui dégradent plus qu'ils ne conservent et que l'on retrouve au gré des fils ou même dans des publications dite de vulgarisation.



Chère Joëlle,



Pas d'inquitudes à avoir à employer le white spirit sur une surface non vernie. A moins que votre portrait n'ai été peint il y a quelques mois, ce solvant n'attaquera pas la peinture (il est utilisé comme neutralisant de solvants plus agressifs). Le risque avec une peinture non vernie est que les salissures fixées sur la peinture soient beaucoup plus difficiles à enlever.



Pour ce qui est des retouches, en restauration on utilise traditionnellement des peintures au vernis. Ce type de peinture est sensé avoir une excellente tenue dans le temps (même si en la matière il est difficile de connaitre l'avenir) et d'être parfaitement et facilement réversible. Toutefois, l'emploi de ces peintures nécessite un investissement financier quelque peu dispendieux pour un amateur. Certains restaurateurs utilisent l'acrylique. Or, je considère personnellement ce type de liant comme difficilement réversible et qui comporte l'inconvénient de foncer en sèchant, d'où la nécessité d'appliquer la retouche un ton plus clair. La gouache et l'aquarelle ont été aussi utilisées car réversibles durant deux premiers siècles ! Toutefois, l'emploi de peinture en solution acqueuse repose les problème de chancis des vernis avoisinants et ne permet d'obtenir d'aussi beaux glacis que ceux à l'huile.



La solution la moins pire (même si elle est aussi controversée) reste l'emploi de peinture à l'huile. appliquez préalablement une couche ou deux de vernis à retoucher sur la lacune afin d'isoler votre retouche du reste du tableau (faciliter ainsi sa suppression ultérieure) et régénérer la couleur qui vous servira de référence pour la retouche.

Une fois votre retouche exécutée et après séchage complet, il vous faudra passer une fine couche de vernis sur l'ensemble pour harmoniser la retouche avec le reste du tableau. Pour éviter cet aspect brillant qui semble vous déplaire, optez pour un vernis satiné appliqué au pinceau ou en bombe.



Nota : La retouche à la peinture à l'huile a été employée durant des siècles en restauration. Même si elle n'est pas parfaite d'un point de vue vieillissement (raison pour laquelle on ne l'emploie normalement plus) il est très fréquent d'avoir à reprendre des restaurations réalisées par cette technique et le protocole est un des mieux maitrisés.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité PHIL
* 22/02/2006 - 19:17
Message #10





Invités






Je tiens simplement à dire tout le bien que je pense des réponses apportées sur ce forum par Damien .
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité david
* 01/12/2006 - 17:26
Message #11





Invités






Bonjour Damien pourriez-vous me conseiller pour un dévernissage sur un tableau acrylique, sachant que le vernis utilisé est un vernis brillant.

Merci pour votre réponse
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 14/11/2019 - 08:07