IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> Projet mini-scierie : questions aux spécialistes de la scie à ruban.
Invité Robert
* 03/12/2006 - 09:24
Message #1





Invités






Bonjour,

J'ai un projet de mini-scierie mobile en cours d'élaboration.

(visible dans la rubrique atelier bois sur mon site ) lien : perso.wanadoo.fr/bricomany ...



Caractéristiques de la scie à ruban :- Volants de diamètre 45cm, tension 10kg/mm2, vitesse 14m/s ; lame en acier suédois d'épaisseur 0,6mm, largeur 30mm et pas 8mm.

Lors de mes premiers essais j'obtiens une coupe "convexe". (voir schéma).



Questions : Quelles sont les causes possibles de ce problème ?

Quelle tension de lame et quelle vitesse serait les meilleures ?

Que signifie les termes" planée, dressées et tensionnées" vu sur les catalogues ?



Merci d'avance à tous pour votre aide.

Cordialement

Robert
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hexagon
* 23/04/2006 - 10:01
Message #2


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 376
Inscrit: 23/03/2003
Membre No.: 11 110



Bonjour,



Je ne suis pas expert en scierie, mais à mon avis c'est le bois qui travaille naturellement



ceci dit c'est surtout pour le lien vers ton site que je dis bravo, voila du bon bricolage comme on n'en voit plus de nos jours



a+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
macxbar
* 23/04/2006 - 10:06
Message #3


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 592
Inscrit: 18/11/2003
Membre No.: 16 723



La lame a mon avis n'est pas appropriée pour ce genre de travail!!!!!

 
cordialement Macxbar!!!!


--------------------
cordialement Macxbar!!!!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
eric_67
* 23/04/2006 - 10:12
Message #4


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 5 265
Inscrit: 08/03/2004
Membre No.: 19 935



Bonjour

Pareil que Macxbar... Le pas et l'avoyage sont trop petits, les copeaux bourrent ce qui provoque cette coupe convexe.

Eric
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jeanpierre07
* 23/04/2006 - 11:09
Message #5


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 637
Inscrit: 25/08/2005
Membre No.: 45 373



bonjour. je confirme les deux posts précédents. pour débiter une bille et scier droit, la lame ne convient pas :trop fine, pas assez large, et les dent inapropriées. je suis entrain de réfléchir à faire une mini scierie et je me suis heurté à ce probème. un pro m'a dit qu'il fallait au moins une lame de 50 de large et 1,2 d'épaisseur avec un pas et un avoyage en conséquence. mais là je nage un peu . jeanpierre07


--------------------
je ferai pour hier ce que l'on me demandera demain, mais aujourd'hui, j'y réfléchis.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 23/04/2006 - 13:03
Message #6


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



Bonjour,

A mon avis, la largeur de 30 mm est un peu juste, il faudrait au moins 35, mais ce n'est pas le principal défaut de cette lame, c'est surtout son pas qui est bien trop faible.

Regardes sur le site de la manufacture forézienne de lame de scies, tu verras des lames pour scierie mobile, leur pas est toujours trés supérieur à 8 mm.

Evidemment l'idéal serait une lame sans avoyage par torsion des dents, mais avec avoyage par stellitage ou écrasement des dents, comme celle que Mimi80 a montée sur sa scie. Le prix n'est plus du tout le même mais le résultat en vaut la peine comme nous l'avais dit Mimi80.

A+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité quercus59
* 23/04/2006 - 13:03
Message #7





Invités






Bonjour,

En simplifiant un peu, planer une lame signifie rendre la lame presque parfaitement plane en enlevant manuellement ( marteau à planer, panne en long +panne en travers) ou automatiquement ( machine à planer, dresser, tensionner) toutes les bosses existantes sur les 2 faces et ce afin que tout défaut de planéité passe dans le trait grâce à l'avoyage ( par torsion ou par écrasement)

Dresser une lame consiste à rendre le dos de la lame parfaitement droit. La lame ne doit pratiquement pas "danser" sur les volants.

Tensionner une lame est beaucoup plus délicat. Cela consiste à laminer le corps de lame pour allonger légèrement une partie centrale de la lame (tension au tiers avant par ex.)afin que la lame posée à plat soit bien plane mais une fois cintrée, cette lame doit présenter un bombé sur sa largeur, afin d'épouser le bombé des volants ce qui permert de maintenir la lame lors du sciage et d'offrir une très bonne rectitude de sciage (bords de lame bien tendus et rigides) . Matériel : machine à tensionner ou tendeur (genre de petit laminoir à galet)

Tout cela est ici très simplifié et ne concerne que le matériel professionnel de scierie ( lames relativement larges ) mais il s'agit d'opérations excessivement importantes dans les salles d'affûtage des scieries ou des ateliers d'affûtage.

Bon courage. Sincères salutations.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 23/04/2006 - 19:14
Message #8


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



Pour la tension (la tension et non pas le tensionnage bien expliqué précédemment par Quercus59), dans le livre américain bien connu "the bandsaw book", il est dit que la tension d'une lame doit être d'environ 25000 livres par pouce carré,

ce qui donne 0,453 x 25000 = 11325 kg par pouce carré

ou 11325 kg sur une section de 25,4 x 25,4 = 645 mm2

soit 11325 / 645 = 17 kg par mm2

Robert, une tension de 10 kg paraît insuffisante.

A+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
le chti
* 23/04/2006 - 19:22
Message #9


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 371
Inscrit: 12/05/2005
Membre No.: 39 810



bonsoir Dany

Vous savez Quercus il na pas besoin de livre, pour les scies a ruban. Ou vous tournez votre langue sept fois avant de parler.

bonsoir

le chti
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 23/04/2006 - 20:53
Message #10


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



Bonsoir Le Chti,

j'ai dit ce que je sais et comme ce que je sais sur la tension d'une ruban venait d'un livre, j'ai cité le titre du livre. Il n'y a pas de mystère. Si je n'avais rien su, je n'aurais rien dit. Tout est clair il me semble.



Néanmoins tu me conseilles de tourner sept fois ma langue avant de parler, mais pour dire quoi ?

Tu as peut être d'autres explications à donner sur la tension d'une ruban, alors tourne ta langue sept fois dans ta bouche et lances toi. Tout en sachant que mon intervention n'était pas destiné à me fâcher avec toi le Chti, figure pitoresque de ce forum.

A+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Robert
* 24/04/2006 - 08:43
Message #11





Invités






Bonjour et merci à tous.

Sur le conseil de Dany7, je vais faire un nouvel essai avec une tension plus forte (17kg).

Pour ce qui est du type de lame : j'ai du mal à saisir la théorie ...

J'ai un document qui préconise de ne pas dépasser une épaisseur de 1/1000 du diamètre des volants, or sur les scieries mobiles (Canadienne) on trouve du 1,2mm pour des volants de 50cm ! . Sur les scies à ruban pour métal tendre on dépasse enrore plus cette régle.

Le pas de la dentition aurait peut-être une plus grande importance. Mais j'hésite à faire cet investissement avant d'être sùr du résultat... ( les lames de scieries mobiles sont souvent vendues par 10 ou pour la Forézienne font partie d'une commande spéciale).

Pourquoi le bourrage des copeaux prvoquent-ils une coupe convexe toujours incurvée vers l'intérieur de la lame ?

Cordialement

Robert
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 24/04/2006 - 11:32
Message #12


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



Bonjour,

A mon avis, la règle du 1/1000 des volants s'applique aux lames de scies d'atelier que l'on veut faire durer longtemps.

L'application de cette règle évite une fatigue précoce de l'acier qui doit se tordre à chaque tour sur les volants.

Un ruban de faible épaisseur se tord plus facilement qu'un ruban épais, les risques de cassures sont repoussés.

En scierie mobile, cette règle n'est jamais respectée. Le choix est fait d'obtenir des plateaux avec des lames étroites, au détriment de la longévité des dites lames.

Il est probable que les lames de scierie mobile partent à la casse alors qu'elles ont encore l'aspect du neuf. Extérieurement, on voit qu'elles n'ont pas perdu beaucoup de largeur à la suie des quelques réaffutages successifs qu'elles ont subi. C'est intérieurement qu'elles sont destructurées.



Ton défaut de sciage est décrit dans the bandsaw book écrit par Monsieur Lonnie Bird. Dans ce livre, écrit en anglais et non pas en polonnais, ce que je regrette pour le Chti, mais je n'y suis pour rien, le sciage bombé serait imputable à une tension insuffisante.

En fait sur un défaut de sciage, plusieurs facteurs peuvent intervenir : le pas, la voie, la tension, la vitesse de coupe, la vitesse d'amenage. Il faut doser tous ces paramètres.

J'avais oublié de te dire que ta vitesse de coupe me semble assez faible. Sur qu'elle info tu t'es appuyé pour choisir 14 m/s ?

Pour le reste, ta scie me semble avoir été conçue avec beaucoup de sérieux et je crois que tu vas résoudre tous les problèmes.

C'est avec plaisir que j'aimerais connaître la suite des résultats que tu vas obtenir.

Une question pour finir, pourquoi la gruminette a t-elle encore une place dans ton programme ?

A+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
le chti
* 24/04/2006 - 12:30
Message #13


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 371
Inscrit: 12/05/2005
Membre No.: 39 810



Bonjour Dany

Moi mes rubans , j'achete en pologne.Le 1/1000 oui ,moi j'ai une vieille scies volant de 600, les rubans font 0,8 sur 4700 en 35m/m vitesse 17 m/s et j'ai aucun probleme. Celà va faire cinq ans jamais cassée une lame. Et en pologne en trouve encore des lames pour mettre dans un cadre, machine Hoffmans .Vous regardez sur Walter Pl les nouvelles scies a grumes, avec coupes horizontal.

Le Chti
Go to the top of the page
 
+Quote Post
helios4325
* 24/04/2006 - 13:52
Message #14


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 536
Inscrit: 13/09/2005
Membre No.: 46 455



Salut à vous,

Je parle ni le russe ni le danois ni le sciaruban, ;-) mais n'y a t'il pas simplement un problème d'effort de coupe qui fait déverser la lame?



ceci par manque de tension, par effort exessif (bois dur, affûtage insatisfaisant) ou par guidage (inverser les roulements de guidage arrière avec les latéraux?)



ce ne sont que des suggestions d'un modeste ingorant qui voit que losrqu'il appuie trop fort sur sa scie (oui je sais, on ne doit pas appuyer normalement, c'est pour l'exemple), la lame déverse et ou peux ainsi se trouver avec un tracé non rectiligne...



Est-ce que le shmiliblik est un Oeuf?

 
H43


--------------------
H43
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Robert
* 24/04/2006 - 14:25
Message #15





Invités






Bonjour à tous;

Pour répondre à Dany7, Je garde l'option "gruminette" car je pense que sur un tronc de 60cm de diamétre,( même si tous les problémes sont résolus,) ma scie à ruban sera insuffisante. Pour ce cas l'option permettera de faire un premier débit soit en plateaux trés épais ou bien en quartier par exemple.



Pour ce qui est des paramétres de la scie à ruban : La tension, je vais l'augmenter lors de mon prochain essai. (Actuellement j'ai un ressort dont le fil acier à un diamétre de 6mm... je vais en rechercher un de 8mm).

Quand à la vitesse de rotation, actuellement elle est trop faible (J'ai prévu 24m/s, mais lors de l'essai j'ai utiliser un moteur de 1500T/mn ,(au lieu d'un 3000, )par facilité : j'en possédais un sous la main dont les pattes de fixation correspondaient à la platine le supportant. De plus pour les réglages d'alignement de volants et de galets guides j'ai préféré une vitesse réduite limittant les dégats en cas de pépins!.

Je te tiendrais au courant de la suite des essais..

Cordialement

Robert
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 24/04/2006 - 20:04
Message #16


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



OK Robert, merci pour les récits futurs de tes essais, je te suis avec beaucoup d'intérêt et je ne suis sans doute pas le seul.

Une dernière remarque, habituellement une scierie mobile, même petite utilise beaucoup de puissance.

Il en est ainsi sur les modèles d'entrée de gamme, à lame étroite, chez Serra notamment ou chez Woodmizer, je n'ai plus les puissance en tête, mais c'est au moins 7 cv.

Mimi80 confirme aussi que sur sa scie, il a du monter la puissance.

Il faut beaucoup de puissance, car la lame le plus souvent travaille plein bois, plusieurs dents engagées.

Tu as un abonnement tri et si tu veux changer de moteur, tu trouveras facilement en occasion, à bon prix, un moteur de 7,5 cv (5,5 kw). Il ya en a assez souvent sur ebay.

Il me semble que lorsque tu auras terminé ces mises au point, la gruminette n'aura plus d'intérêt, même sur un tronc de 60 cm, si tu peux enlever une dosse dessus puis une dosse dessous aprés retournement à 180°, puis repartir avec un retournement à 90° pour avoir les deux découverts de chaque côté.

Bon courage.

A+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 24/04/2006 - 20:33
Message #17


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



J'ai oublié de reparler du pas de la lame.

Il doit être important parce que le copeaux se forme et se loge dans le creux de la dent. Il faut qu'il soit emmené jusqu'à la sortie de la pièce en cours de sciage. Chaque dent doit donc avoir la capacité de transporter son copeaux sur tout le trajet de sciage. Si le pas est petit, la capacité de transport est trop faible et la sciure s'évacue avant la sortie, donc dans la voie et perturbe le sciage.



Et pour ce qui concerne la largeur de la lame. Si les volants acceptent une lame de 50 mm, on, serait tenté de dire qu'il faut prendre une lame de 50 mm. Mais se pose alors le problème de la tension qui, elle, reste aux environ de 17 kg par mm2. Une lame de 50 en 9/10 ou 10/10, je ne fais pas le calcul, mais il va falloir forcer beaucoup pour bien tendre.

Si le bâti ne bronche pas, il faut tout de même regarder le ressort, et dans beaucoup de cas on va voir qu'il est complétement écrasé donc inutile. Alors on met un ressort plus fort, ou des rondelles belleville, et on tend. Et le bâti encaisse une force qui risque d'être au dessus de ce que le constructeur avait imaginé.

Je crois que sur beaucoup de scies, il est préférable de rester sur une largeur de lame compatible avec les capacités du bâti.

A+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité bricolonice
* 24/04/2006 - 20:35
Message #18





Invités






Moi, je suis bien incapable de répondre au problème posé par Robert. Je veux juste lui dire que son site m'a beaucoup plu. Il y a un coté Géotrouvetou plutôt sympa chez ce Monsieur. Respect Robert. Respect de nous le faire partager
Go to the top of the page
 
+Quote Post
prosper2
* 25/04/2006 - 12:45
Message #19


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 635
Inscrit: 26/04/2005
Membre No.: 38 920



Bonjour,



Pourquoi ne poses-tu pas la question à ton affûteur préféré? Il est sans doute le mieux placé pour te fournir la lame adéquate si tu lui fournit tous les éléments.



A+



P.

 
La lanterne de l'expérience n'éclaire que le chemin parcouru.


--------------------
Le triste individu sardonique vous salue, sans langue de velours, ni de bois!!!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Herr
* 08/10/2006 - 08:10
Message #20





Invités






Bonjour Robert



Je viens de trouver le Forum Copeau et les questions que vous posez.

J’ai regardé votre site. Je suis d’accord avec les professionnels vous placez

la barre très haute dans votre Cahier des charges.

Je vais essayer de vous faire comprendre la théorie et les essais pratique qui

Son nécessaire pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans vos conditions

de travail.

Premièrement :

- Il faut contrôler les volants

- Il ne doivent pas avoir de faut rond n’y de jeu (de préférence inférieur a 1/10 de mm).

- De préférence placer un comparateur sur les volants et effectuer le contrôle.

Chez le professionnel :

- les volants sont au minimum en acier

- Ils seront réaffûter quand l’usure aura une influence négative sur les débits sciés.

- Toutes les données chiffrées varient selon son expérience il se base sur les données du constructeur.



Le savoir n’a encore jamais fait de mal a personne.



Herr
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kaplan2
* 08/10/2006 - 10:32
Message #21


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 108
Inscrit: 23/05/2005
Membre No.: 40 526



Bonjour Robert,

Pas d'infos pour vous. Juste bravo pour le site. Je me joins aux compliments de Bricolonice. Je dis tout pareil.

Kaplan
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 08/10/2006 - 21:24
Message #22


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



Bonjour,

merci à Herr de réactualiser ce fil.

J'en profite pour exposer un problème de sciage que j'ai rencontré hier.



Avec un lame neuve, largeur 35 mm, au pas de 8, j'ai d'abord dédoublè du chène, environ 120 mm sous le guide sup. Pas de problème, le dédoublage s'est corretement effectué, au guide parallèle, sur un total de 10 ml.



Comme tout allait bien j'ai voulu dédoubler de l'orme (trés sec), hauteur 185 mm sous le guide sup. Les pices à dédoubler font 1 m de long.

Dés la troisième piece, le sciage s'est beaucoup compliqué.

Apparition d'une couche de matière noire sur la lame dans les parages de la denture : photo 1.



Effort très important d'amenage du bois pour continuer le sciage, à la limite de ce que la lame peut supporter, début de louvoyage sur le guide arrière. Formation de sciures noires, ou plutôt de poussières de bois brûlé. Traces de brûlures de plus en plus nettes sur le bois scié, photo 2.



Arrêt du scage avant rupture de la lame et début de nettoyage avec un petit tourne vis utilisé comme spatule, photo 3.

La couche à enlever est de type goudron, elle est assez épaisse, le grattage est une longue opération (2 heures). Un fois nettoyée, la lame ne montre pas de traces des souffrances qu'elle a encaissé.



J'en suis réduit à penser que c'est la pas de 8 qui est insuffisant pour dédoubler dans les parages de 200 mm. Et pourtant, dans le passé j'ai déjà dédoublé de telles épaisseurs avec un pas de 8 sans fabriquer du goudron, comme cela a été le cas hier.

Quelles sont les causes du problème rencontré ?

A+
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 08/10/2006 - 21:26
Message #23


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



photo 2
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée

 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dany7
* 08/10/2006 - 21:27
Message #24


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 1 706
Inscrit: 29/04/2004
Membre No.: 21 628



photo 3

je crois que j'ai interverti la 1 et la 2. Pardon.
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
geo17-94
* 08/10/2006 - 22:58
Message #25


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 76
Inscrit: 24/05/2006
Membre No.: 62 419



Bonsoir,

Je suis aussi en train d'étudier une scie à ruban un peu dans le genre de la vôtre. Je pense m'inspirer des machines d'un américain (voir son site avec ses réalisations ci-dessous), même si elles ont l'air de sortir des sentiers battus...

J'ai noté le lien vers votre site, et je vous ferais part de l'avancement de la machine.

Bon courage.

A+

Geo

lien : kruppt.tripod.com/mill_1/index.html ...
Go to the top of the page
 
+Quote Post

3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 30/07/2014 - 11:03