IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Impossible retirer tambour frein R21 GTD
Invité dudu
* 04/12/2002 - 08:17
Message #1





Invités






Je cherche à changer mes segments de freins arrière (il est temps, même si le freinage est Ok), et mon roulement AR gauche (bruit permanent à ce niveau au dessus de 40 km/h, sans rapport avec le freinage). A noter qu'il n'y a aucune fuite de liquide de freinage.



Je n'arrive pas à retirer le tambour AR gauche de ma R21 GTD (175.000km). Je l'ai déjà fait sur ma voiture précédente, une R21 Nevada Diesel, sans problème, mais il y avait 4 vis Torx sur le tambour. Dans ce modèle-ci, il n'y a sur le tambour que les 4 trous des boulons de roue (côté extérieur), et deux minuscules trous sur le flasque fixe, avec des bouchons (côté intérieur). Dans ce modèle, le roulement est solidaire du tambour, dans lequel il est "forcé", et empêché de sortir par un circlip. Donc quand on retire le tambour, le roulement vient avec. Dans la Nevada, le roulement reste en place quand on enlève le tambour.



En lisant bien la RTA et le gros manuel d'origine Anglaise (le bouquin de 18 mm d'épaisseur, dont j'ai oublié le nom), j'ai compris qu'il fallait déboquer et pousser la clavette actionnée par le frein à main. Je l'ai fait, en utilisant un tournevis passé par l'un des trous de boulon (comme conseillé). On réussit à voir par le petit trou que la clavette glisse effectivement un peu derrière l'un des segments. Cela aurait du faire rentrer les segments à l'intérieur, et libérer le tambour. Le tambour ne vient toujours pas.



Evidemment, la voiture est sur chandelles, freins à main desserré à fond.



J'ai tapoté prudemment avec un petit marteau souple sur le tambour. Rien de mieux.



Le roulement à bille tourne normalement à la main. C'est évidemment le cylindre extérieur du roulement qui tourne (cqfd ...), mais il arrive que sur un tour de rotation complet le cylindre intérieur du roulement tourne un peu sur la fusée. Je dis cela pour la suite du raisonnement : j'en conclus que le roulement n'est pas "grippé" sur la fusée.



Bien sûr, j'ai enlevé le gros boulon qui bloque le roulement intérieur sur la fusée... et laissé en place le circlip.



En regardant un kit de freinage similaire, on comprend qu'il serait intéressant de "revisser" le système de rattrappage automatique d'usure, histoire de faire rentrer un peu plus les garnitures à l'intérieur. Il y a quelques photos et dessins dans chacun des deux manuels cités, mais la réalisation pratique est une autre paire de manches... Je n'y arrive pas (impossible d'apercevoir quoi que ce soit dans ces petits trous...).



J'ignore si le système de freinage est de type Girling ou Bendix. On aperçoit dans l'un des trous une étiquette métallique, avec "Lucas" dessus, mais comme ils font des modèles compatibles avec l'un ou l'autre...



Ma voiture a été mise en circulation le 16/07/92, le moteur est un diesel, type B48V05, et le numéro dans la série du type est VF1B48V0508928619. En bon Français, le moteur est un B48...



Qui a une idée ? La première fois où j'ai changé mes plaquettes de freins, j'ai du mettre plus de deux heures ! Quelqu'un m'a expliqué calmement... C'était il y a plus de 20 ans... Maintenant, je pense avoir fait quelques progrès, surtout dans la compréhension des choses, et je ne mets qu'une dizaine de minutes. Mais, là, il y a un truc, et je ne pige pas...



Il y a une photo, mais elle est moyennement contributive, je le reconnais. Sait-on jamais ?



Merci pour votre aide...
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Phil
* 02/12/2002 - 12:38
Message #2





Invités






J'ai eu ûn problème semblable sur une Zx. Les machoires de freins ont creusé une légère gorge à l'intérieur du tambour, s'y sont placées et impossible de retirer ce tambour. Déverrouiller le rattrapage automatique : aucune chance car il était bloqué !





Mon beau-frère l'a retiré néamoins en tapant longuement tout en tournant le tambour avec un marteau de bonne masse. Essayer de tirer le tambour vers soi tout en frappant (se faire aider) Les machoires finissent par s'effriter, mordre sur le bord de la gorge et le tour est joué. Le risque est évidemment de casser le tambour.



Les garages utilisent parait-il des systèmes genre arrache-roulement à billes



Bon courage





Phil
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Dudu
* 02/12/2002 - 13:09
Message #3





Invités






Merci pour cette idée. Effectivement, l'une des causes possibles est l'usure du tambour, créant une gorge dans laquelle rentrent les deux segments. J'ai effectivement lu quelque chose sur la méthode que vous me proposez. Cependant :

1 - Avant de taper sur quelque chose (le tambour) dans le but de détruire des segments et de forcer leur passage, je préférerais être convaincu que l'existence de la gorge est source du problème et rien d'autre.

2 - J'aimerais être sûr qu'il n'existe pas une autre solution pour faire rentrer les segments à l'intérieur... en particulier, les deux petits orifices qui sont sur la flasque fixe (côté intérieur des roues) ont certainement une utilisation...



Il m'a effectivement été dit que les garagistes utilisent parfois un dispositif d'arrachement avec une masse qui coulisse sur un axe (vous voyez ce que je veux dire). Le dispositif est alors fixé sur les quatre boulons de roue, qui sont reposés à cette occasion. Dans ce cas, on me garantit que tout finit par sortir, mais que le tambour et les segments sont démolis, et parfois aussi un peu plus : abimer le flasque ou le piston n'est pas une idée enthousiasmante... Et si le roulement n'est pas abimé, il risque de l'être...



Il doit bien exister une astuce ... ne serait-ce que pour être sûr de ce qui est en cause.



Ce que je ne pige pas, c'est qu'en faisant tourner le tambour à la main, frein à main desserré, il n'existe pas de frottement !



Je n'ai rien contre les garagistes, bien sûr, mais le problème est qu'ils vont me faire la réparation sans rien me montrer... Par contre, je dispose comme vous d'un beau-frère, mais le mien ne donne pas dans le bricolage, quel qu'il soit (il a toujours les mains propres, c'est très suspect...).



Merci pour votre conseil. Si personne ne suggère rien d'autre, je vais ressortir le petit marteau...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité spbofr
* 02/12/2002 - 14:31
Message #4





Invités






hello, modele 92 donc ratrapage automatique du jeux, tu as a l'ariere du tambour sur la flasque un trou

dans lequelle tu doit passer un tournevis plat lame horizontal et par tration du manche du tournevis

de haut vers le bas, faire tourner une molette crantée a l'interieur du mecanisme,cela va detendre le

system de ratrapage qui te permetra d'oter ton tambour sans abimer les machoir, prisonier a cause de la gorge,pour ton roulement, il est d'une seul piece,et l'ensemble doit etre changer ,fusée porte fusée et roulement, se qui m'etone c'est que tu parle d'un circlips, ce serait donc un ancien montage avec petit tambour.....



a +
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Dudu
* 02/12/2002 - 16:49
Message #5





Invités






Je réponds à spbofr, qui me donne de bonnes informations, très utiles.



Il existe effectivement deux petits trous sur la flasque, chacun muni d'un obturateur en plastique "amovible". Chaque trou est vraiment minuscule : 3 à 4 mm. Donc on travaille à l'aveugle.



- Le premier trou de la flasque est du côté avant du système de freinage, à peine au dessus du niveau de l'axe de rotation de l'essieu, et quasiment à la hauteur du bras de suspension (pas facile de glisser quelque chose dedans, de voir, de faire levier, etc. Comme il est quasiment à la périphérie de la flasque, j'ai eu envie de croire qu'un tournevis glissé par là se placerait entre le tambour et le segment avant, ce qui permettrait de faire levier. En fait c'est difficile de se faire une idée (on est très gêné par le bras de suspension, et par la jambe de l'amortisseur). Bref je n'ai pas réussi pour le moment, bien que ma voiture soit sur chandelles.



- Le deuxième trou de la flasque est en arrière de l'axe de roulement, presque à mi-distance entre l'axe et la circonférence. Comme il est à peine plus bas, on a envie de croire qu'il est à la hauteur de la gorge où vient se mettre le câble du frein à main, histoire de le pousser. En fait, j'ai utilisé un des trous filetés dans lesquels se vissent les boulons de roue. En faisant tourner le tambour à la hauteur de l'arrivée du câble de frein à main, on réussit à déboîter le petit levier sur lequel s'appuie le frein à main, pour le faire passer derrière le segment arrière, qui est alors - en théorie - attiré vers le milieu. Je n'ai rien inventé : les deux manuels disent qu'il faut faire comme ça. En regardant dans le trou en question après la manoeuvre, on constate qu'on y arrive, mais pas aussi loin que le montrent les manuels, me semble t-il. Le problème c'est qu'apparemment cela ne suffit pas...



J'ai fait un petit schéma pour accompagner le texte. C'est quasiment le même angle de vue que la photo de mon tout premier message. Je suis pas un as au dessin, même avec un ordinateur...



J'ai lu un truc quelque part, qui suggérait de "forcer les choses", en déboîtant carrément le câble de frein à main de sa gorge, et pas seulement de la pousser en arrière... Evidemment, il faut être très sûr de son coup, car alors c'est une manoeuvre qui oblige à réussir la réparation ensuite ... Si on n'y arrive pas, on se retrouve alors avec une voiture ayant un frein inopérant dans un tambour indémontable. Donc plus de freins arrières... Pas facile d'aller chez le garagiste (je passe sur les commentaires désobligeants qu'on a lorsqu'on rate une réparation, et qu'on va demander pardon au garagiste d'avoir essayé à sa place...).



Enfin pour l'histoire du roulement et du circlip. D'après les notices, il existe plusieurs type de freins arrières, selon les modèles et les années. Dans ce modèle-ci (R21 GTD), le tambour est percé d'un trou d'environ 50 mm, dans lequel vient se loger à force le roulement (partie extérieure du roulement). Des petits malins disent que refroidir le roulement neuf dans un congélo permet de le glisser dans le tambour sans avoir besoin de presse... C'est une bonne idée ! Une fois le roulement neuf en place, on empêche sa sortie du tambour avec le circlip dont il est question. Le circlip se loge dans une fente circulaire du tambour, cqfd. Donc quand on retire le tambour (c'est tout mon problème...), le roulement vient avec dans CE modèle de frein. L'extraction-repose du roulement se fait donc sur le tambour, une fois celui-ci retiré de la voiture : c'est pratique, sauf si on n'arrive pas à retirer le tambour...



Dans le second modèle de tambour, qui équippait ma Nevada GTD un peu plus âgée, le tambour était fixé à un cylindre par quatre vis Torx. Le cylindre en question portait le roulement à son tour. L'extraction du roulement se faisait donc toujours SUR la voiture. C'est en théorie moins pratique (et plus ancien).



J'ai pris bonne note du geste proposé pour faire tourner la molette de rattrapage automatique d'usure. C'est la description du geste qui est très intéressante. Cependant, en faisant tourner doucement le tambour et en regardant dans les trous des boulons de roue, j'ai cherché à repérer la fameuse molette, mais je ne vois rien... Or elle existe... Un fibroscope me serait bien utile, mais cela vaut dans les 60.000 F (je n'ai pas les Euros sur mon clavier...).



Si quelqu'un d'autre a des commentaires supplémentaires, il est le bienvenu... Merci d'avance à tous.
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité bc12
* 02/12/2002 - 21:02
Message #6





Invités






Si tu ne trouves pas de molette avec languette anti retour à travers un des 4 trous de fixation (en haut coté arrivée cable frein à main) système GIRLING, ce doit être l'autre système avec le levier accessible depuis le trou en bas toujours coté arrivée cable frein à main. Il est bon d'avoir les plans RTA pour situer le dispositif de déverrouillage à travers le trou. Mais même dévérouillée ça peut être dur d'arracher, alors il ne faut pas hésiter à forcer. J'utilise 2 démonte pneus et je fait levier entre le tambour et la tole de fond. J'ai des RTA et des plans sur les différents système, ci ça t'interesse.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Dudu
* 03/12/2002 - 08:22
Message #7





Invités






Je réponds à bc12 (msg du 2 déc/20h). Merci pour ces conseils.



Il semble n'exister que deux systèmes en montage d'origine : Bendix ou Girling. Lucas ou autres font "du compatible", en gardant l'aspect général. Sur un kit neuf Lucas (d'autre provenance), j'ai bien repéré la molette crantée, et la languette anti-retour. On voit également dans les deux notices dont je dispose (RTA et le gros bouquin d'origine Anglaise) qu'il existe un second système, où la molette de rattrapage automatique est "planquée" dans un petit cylindre en plastique, mais je n'en ai encore jamais vu.



Je pense qu'il faut que je relâche bien plus le câble frein à main que je ne l'ai fait, par exemple en dévissant le système de tension du câble, qui est sous la caisse.



J'ai bien compris l'idée de faire levier entre le tambour rotatif (fonte) et le flasque fixe (tôle). J'ai déjà essayé avec une série de tournevis plats de bon diamètre, à la place des démonte-pneus. Ca ne semble pas avoir fait progresser les choses.



Je cherche un truc pour regarder un peu mieux dans mes petits trous, avant de faire des bêtises. Je râtisse les étalages de lampes de poche ! C'est vraiment idiot de forcer partout, s'il existe le fameux petit geste que je cherche.



Je vais faire une photo du kit Lucas et la mettre "en ligne" sur ce forum : elle y sera demain matin (mercredi 4/12)... En journée, je travaille... En attendant, histoire d'alimenter la discussion, je suggère à chacun de jeter un coup d'oeil à la page www.autosite.com/garage/subsys/badrumbr.asp , qui donne plein d'explications et de schémas. C'est en Anglais - dur, dur - mais les schémas qui sont cachés derrière les icones d'appareils photo sont très bien (cliquer dessus). J'en mets un en fichier attaché à ce courrier. Ca aide les méninges ...www.autosite.com/garage/subsys/badrumbr.asp<;/u>



Merci à chacun pour les bonnes idées.
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée

 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité bc12
* 03/12/2002 - 20:33
Message #8





Invités






sur les peugeot 309 il existe le système DBA ou le levier à désarmer est en bas coté arrivée cable frein à main. Je viens de le faire, apres le désarmement qui n'a pas été facile, la sortie du tambour a été aussi fastidieuse.(1h par tambour) Je n'avais pas détendu mon cable de frein à main. Mais je pense qu'il faut faire levier comme je te l'ai expliqué ou se servir d'un arrache à inertie mais ne pas taper car il y a risque de féler le tambour. Si tu fais levier attention de ne pas toucher au cylindre.

c'est vrai qu'il faut jouer de la lampe de poche à travers les trous!

bon courage.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité spbofr
* 04/12/2002 - 08:17
Message #9





Invités






hello,

d'apres ta description, il s'agit d'un tambour monobloc

un peu plus dur a sortirla molette se trouve en haut a droite du cylindre recepteur

il faur donc la tourner pour que l"axe soit le plus court possible

avec un tournevis dans le trou arriere gauche, appuyer sur la pate de frein a main (vers soi, si on est face au tambour) pour degager un ergo placer sur le haut de cette meme pate

ca doit sortir,

autrement sur des recalsitrant, je demonte les deux boulons du cylindre de roue et je le repousse a l'interieur, en laissant la durite brancher

bon courage
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 16/12/2017 - 17:14