IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> 405S - 1991 - Québec - condensation à partir de -15°C
Invité richard
* 05/03/2003 - 20:35
Message #1





Invités






Je suis un des rares à posséder encore une Peugeot 405 1991 au Québec (dernière année de Peugeot en amérique).



Un bijoux en été, l'enfer en hiver. Lors de températures sous les -15°C avec brouillard de mer aux alentours de Montréal et de la vallée du St-Laurent, se forment de la condensation après 40 km à 110 km/hr. Le moteur se met à cogner et la vitesse diminue graduellement. Je dois m'arrêter le long du chemin et attendre une dizaine de minutes pour que ça s'évapore.



Peugeot fournissait apparemment, il y a quelques années un fils chauffant pour l'entrée d'air et un autre sur un conduit de vapeur d'huile qui est réinjectée dans le moteur pour des raisons d'antipollution (normes nord-américaines je crois?).



Quelqu'un connaît-il les spécifications de ces fils ou un endroit où se les procurer.



Merci à mes cousins et cousines de la France et d'ailleurs en Europe un peu plus au nord, là où il fait quasiment aussi froid qu'au Québec avec des plans d'eau non gelé.



Richard.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
raph
* 04/03/2003 - 00:15
Message #2


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 6 770
Inscrit: 16/02/2003
Membre No.: 1 038



Salut Richard du Québec fais froid chez toi je frissonne !!

Moteur à carbu ? il givre ton carbu !

Solution pour ton truc roule moi vite !! je rigole pas !! Pas assez de température moteur pour vaporiser l'essence donc tu roule trop vite

Quand ca commence à faiblir relache l'accélérateur donc moins de calories pompée sur la chaleur du moteur et il repart.

Sinon pour les fils on n'a pas ce genre de souci mème dans l'est du pays, mais tu peux essayer de te bricoler un truc. Une résistance dans le tuyau d'admission d'air relié à un interrupteur au tableau de bord par exemple.

ouah j'ai encore froid !!!

Salut Richard

a+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité richard
* 04/03/2003 - 00:31
Message #3





Invités






Il s'agit d'un moteur à injection. Le concessionnaire Peugeot a déjà installé un élément chauffant en 1993 à l'entrée d'air, mais ce n'est pas suffisant. Il semblerait qu'il faille en ajouter un autre pour éviter la condensation de vapeurs d'huile. Mais les anciens mécano de Peugeot au Québec ont des idées et des expériences partagées, i.e. ils ne sont pas tous d'accord sur l'efficacité des solutions des ingénieurs de Peugeot qui avaient élaboré ces solutions pour l'amérique du nord et quelques pays scandinaves.



Raph, toi tu parles d'essence et eux parlent de vapeur d'huile et de vapeur d'eau...



Au Québec, Raph, les distances sont très grandes. On ne peut donc se permettre de rouler moins vite sur les autoroutes quand tu dois parcourir 350 km entre deux villes importantes.



De plus on est fière d'avoir une Peugeot qui roule normalementlorsqu'elle. Ma précédente une 505S n'avait pas ce problème. Alors pourquoi sur la 405S. Toutefois, je ne me souviens pas si la 505S avait plutôt un carburateur.



Pour ce qui est de ralentir, c'est ce qui se produit de toute façon, car le véhicule ralentit de lui même au fur et à mesure que la condensation augmente.



Merci tout de même pour tes idées.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
raph
* 04/03/2003 - 00:41
Message #4


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 6 770
Inscrit: 16/02/2003
Membre No.: 1 038



Savait pas que c'était une injection!!

Le problème est le mème, toujours pas assez de chaleur pour une bonne vaporisation de l'essence.

La seule solution efficace à mon avis est de protéger le moteur du courant d'air venant du déplacement du véhicule sinon les autres solutions me laissent perplexes.

Tu peux obturé une partie de ton radiateur, de toute facon la régulation de t° se fera quand mème.

au besoin tu déclenche le ventilo manuellement par un contact au tableau de bord si le moteur venait à chauffer.

a+
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Jeanrey
* 04/03/2003 - 15:37
Message #5





Invités






Bonjour au Québec

Je crois que dans ce cas extêmes(-15°C) on a utilisé en france , dans les années 1945/58, le système de mettre un cache devant le radiateur , mais que les 2/3 de la surface du radiateur, ce qui permettait d'éviter une trop grande déperdition de la chaleur.



A+ JR
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité richard
* 05/03/2003 - 15:59
Message #6





Invités






Jeanrey, nous ne sommes pas dans les années 45/58. Mes premières automobiles Renault usagées des années 60, citroen DS Palace 70, Renault 15 et SAAB ainsi que ma première Peugeot 505S 81, n'avaient pas ce type de problème.



D'ailleurs les BMW, SAAB, Volvo, Mercedez qui viennent d'Europe ainsi que toutes les marques nord-américaines, japonaises n'ont pas besoin de cataplasmes du genre.



Une Peugeot 405S (S modèle nord-américain) est une auto de luxe qui devrait fonctionner sans problème à -30­°C. A quelques reprises au mois de février 2003, le Québec enregistrait des températures de cet ordre en fin de nuit. Si l'on ajoute les vents, i.e. le facteur éolien, la peau était exposée à des températures équivalentes à -45°C.



Loin de moi l'idée de décourager nos cousins les français à venir à titre de touristes au Québec en plein hiver. Dans la ville de Québec, il y a même en hiver un hotêl de glace, d'ailleurs très prisé de nombreux européens en quête de sensations fortes ''et froides''.



Richard.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Jeanrey
* 05/03/2003 - 20:35
Message #7


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 948
Inscrit: 04/03/2003
Membre No.: 10 721



Bonjour le Québec,

Merci pour la mise à jour du calendrier, ici en France! nous sommes déja en 2003, !mais comme je constate, le problème reste entier? sauf erreur de ma part, ce que je disais concernant le protège radiateur , c'était simplement une solution comme une autre !!!! Je tiens à souligner que le fait de mettre une proctetion devant le radiateur, n'est peut être pas trés moderne, mais cela permet quand même de limiter une ceraine déperdition de chaleur , puisque la surface du radiateur est réduite. donc une augmentation de la chaleur de fonctionnement du moteur, or comme le circuit de chauffage est alimenté par le radiateur???

A+ JR
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 16/12/2017 - 22:53