IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> (62)_que devient le desamiantage de nos véhicules
Invité brunot62
* 03/01/2004 - 10:17
Message #1





Invités






bonjour



la commune d'ou je réside j'ai lue dans le bulletin d'information ceci



qui a des information plus compléte



merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité brunot62
* 31/12/2003 - 14:55
Message #2





Invités






Particulier : les précautions à prendre en cas d’intervention sur des pièces automobiles susceptibles de contenir de l’amiante



Les pièces automobiles contenant de l’amiante peuvent libérer des fibres d’amiantes lors de certaines interventions (ex : dépose, perçage, ponçage, ponçage, friction…), ce qui peut conduire à des expositions de l’intervenant et de son entourage en l’absence de mesures de protection.



Les pièces concernées sont celles qui équipent des véhicules mis sur le marché avant le 1er janvier 1997 et n’ont pas été changées depuis. Il s’agit principalement de :



- plaquettes de frein à disque,

- garnitures de freins à tambour et d’embrayage,

- joints de culasse, de carter et de circuit hydraulique, brides des circuits « gaz chauds », joints collecteurs de circuits d’alternateurs et de démarreurs,

- enduits bitumeux des revêtements d’isolation phonique et de planchers.



RECOMMANDATIONS



Attention ! Respirer des fibres d’amiante est dangereux pour la santé. L’inhalation des ces fibres est une cause de pathologies graves (dont les cancers du poumon et de plèvre)



ð Eviter les interventions directes sur ces pièces (dépose, perçage, ponçage, découpe, friction…), en particulier sur les pièces de friction (plaquettes de freins à disque, garnitures de freins à tambour et d’embrayage). Les interventions de cette nature doivent de préférence être confiées à des professionnels.



ð Si vous intervenez vous-même, il est alors conseillé. Afin éviter l’émission de poussières lors des opérations de réparation et de nettoyage de prendre les précautions suivantes :



· Ne pas utiliser de soufflette, ni de bombe aérosol, ni d’aspirateur ménager ;

· Humidifier les pièces avant l’opération et récupérer les poussières avec un chiffon humide (utilisation d’eau additionnée éventuellement d’un détergent ménager sans risque pour la santé et pour le fonctionnement des matériaux) ;

· Utiliser des outils manuels ou à vitesse lente.



ð Après les opérations :



· Mettre les déchets (pièces usagées, chiffons…), avant élimination, dans un sac étanche et fermé.

· Nettoyer le sol avec une serpillière humide.



En cas d’opérations importantes et/ou répétées, il est recommandé de porter un équipement de protection individuelle :· Demi-masque filtrant (type FFP3) conforme à la norme Européenne EN 149· Combinaison jetableCes équipements doivent être jetés après usage.



Note : Professionnels attention : les consignes générales de sécurité mentionnées ci-dessus sont destinées aux particulier. Des mesures renforcées vous concernent plus spécifiquement. Elles sont fixées par la réglementation relative à la protection des travailleurs contre les risques liés à l’inhalation de poussière d’amiante, en particulier par le décret n°96-98 du 7 février 1996. Elles imposent notamment aux chefs d’établissement de procédure à une évaluation des risques, d’établir une notice de poste pour chaque situation de travail, d’informer et de former les salariés, de mettre en œuvre des moyens de protection collective puis des équipements de protection individuelle.. Des documents d’information et des conseils pratique de prévention peuvent vous être fournis par les services de l’inspection du travail ou ;la caisse régionale d’assurance maladie de votre région.



MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURS ET DES LIBERTES LOCALES - MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE – MINISTRES DE L’ECONOMIE. DES FINANCES ET DE L’INDUSTRIE - MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES - MINISTERE DE L’AGRICULTURE. DE L’ALIMENTATION. DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jeanray
* 02/01/2004 - 13:26
Message #3


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 5 263
Inscrit: 20/10/2002
Membre No.: 8 099



Salut



On remplace les plaquettes par des "sabots"


--------------------
JR
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité 1Vieux
* 03/01/2004 - 10:17
Message #4





Invités






Bonjour, et bonne année à tous.

Il est tout de même curieux de voir les commerciaux travaillant chez les marchands de matériaux, qui ont vu passer des plaques d'<éternite>, à travers une vitre la plupars du temps, partir en retraite anticipée, alors que les professionnels de l'automobile qui travaillant toute une vie souvent sous des toits de ce même matériaux et souflant dans les freins et les embrayages, (fallait bien les dépoussiérer), dans un nuage de poussiére aussi dangereuse, n'ai droit a rien du tout, nous devons êtres beaucoup trop gentil, ou peut être trop c..

Quant au désamiantage ce n'est obligatoire qu'en cas de revente ou de destruction du véhicule.

Salut à tous.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 15/12/2017 - 06:45