IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


 
Reply to this topicStart new topic
> Pose Faux Plafond Placo Sur Plafond Briques Rouge
Invité Invité zers
* 03/06/2009 - 10:58
Message #1





Invités






Bonjour,
dans le cadre de la rénovation et du réagencement d'une pièce d'environ 50m², nous souhaitons poser un faux plafond en placo sur le plafond existant, en briques rouges,creuses, suspendues à des solives dans le toit. Du platre a bien sur été enduit sur les briques rouges pour avoir le plafond parfaitement lisse.

Plusieurs solutions sont possibles, mais je ne sais laquelle choisir, le poids du faux plafond en placo à supporter étant notre principal soucis

- Solution 1:
nous collons bêtement le placo sur le plafond existant avec du MAP.
Est-ce que les briques vont supporter le poids ?
Sur cette solution, l'alignement des plaques de placo risque d'être très difficile, ce qui rendra les joints durs à faire. Et in fine avoir un plafond pourri.

- Solution 2
Pose de tasseaux sur le plafond existant, vissés dans les briques du plafond existant avec des chevilles type "molly".
Puis vissage du placo (avec vis à placo) sur ces tasseaux.
Est-ce que les briques vont supporter le poids ?
Sur cette configuration, le travail me semble assez long car il faudra faire des chanfreins dans les tasseaux pour que la tête de la vis molly soit dans le tasseau, afin ensuite de pouvoir positionner les plaqes de placos à ras sur le tasseau.

- Solution 3
Utiliser des suspentes à poser dans les briques rouges, puis pose classique du faux plafond en placo avec des fourreaux.
Mais là encore se pose le poblème du poids
Et surtout quel type de suspentes faut-il utiliser

-Solution 4
Enfin, il reste la solution la plus robuste mais très longue à mettre en oeuvre :
Essayer de repérer les solives sous le toit (en espérant qu'elles sont positionnées tous les 600mm)...
Visser, en traversant la brique rouge les tasseaux de bois (ou des fourreaux en alu ?) dans ces solives
Et poser le placo sur les tasseaux ou les fourreaux

Là plus de problème de poids, mais bonjour la galère...

Quelle solution me conseillez-vous ? Avez-vous d'autres idées ?

Cordialement
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Invité
* 03/06/2009 - 11:59
Message #2





Invités






Salut,

S'il s'agit d'un plancher poutrelles/hourdis avec hourdis en terre cuite (http://lesbeauvergerconstructeurs.vox.com/library/posts/tags/hourdis/) , il faudrait des fixations par tiges filetées traversant les hourdis et fixées dans la dalle de compression.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Invité maya
* 03/06/2009 - 12:57
Message #3





Invités






Bonjour,

Selon moi, J'utliserais la solution 2.
J'ai fait la meme chose il y a 6 mois. le plafond n'etait pas en brique (s'etait directement les hourdis). J'ai visser des rails (des fourrures de marque isover optima) tout les 60 et visser des plaque de BA10 sur ces rails. Pour ce qui est des vis des rails elles se sont assez enfoncées (en deformant legerement le rail) pour ne plus ressortir. Si tu met des tasseaux c'est plus simple : il suffit de faire un leger chanfreins (avec une meche a bois lergerement plus large que la tete de vis) sur 3 mm de profondeur.
Pour ce qui est de la resistance, je sais plus le poid d'une plaque de ba10 (peut etre 20kg) mais c'est pas bien lourd. Je doute que cela va forcer de trop sur les briques. surtout qu'avec le systeme de tasseaux la charge est répartie sur tout la longeur.(a condition de multiplier le nombre de vis sur la longeur de ton tasseau).

Tu peux aussi visser tes derniers tasseaux (ceux qui colleront le mur) sur le mur et pas sur le plafond tu gagnerons encore en solidité.

Bon courage.


CITATION(Invité zers @ 03/06/2009 - 10:58) *
Bonjour,
dans le cadre de la rénovation et du réagencement d'une pièce d'environ 50m², nous souhaitons poser un faux plafond en placo sur le plafond existant, en briques rouges,creuses, suspendues à des solives dans le toit. Du platre a bien sur été enduit sur les briques rouges pour avoir le plafond parfaitement lisse.

Plusieurs solutions sont possibles, mais je ne sais laquelle choisir, le poids du faux plafond en placo à supporter étant notre principal soucis

- Solution 1:
nous collons bêtement le placo sur le plafond existant avec du MAP.
Est-ce que les briques vont supporter le poids ?
Sur cette solution, l'alignement des plaques de placo risque d'être très difficile, ce qui rendra les joints durs à faire. Et in fine avoir un plafond pourri.

- Solution 2
Pose de tasseaux sur le plafond existant, vissés dans les briques du plafond existant avec des chevilles type "molly".
Puis vissage du placo (avec vis à placo) sur ces tasseaux.
Est-ce que les briques vont supporter le poids ?
Sur cette configuration, le travail me semble assez long car il faudra faire des chanfreins dans les tasseaux pour que la tête de la vis molly soit dans le tasseau, afin ensuite de pouvoir positionner les plaqes de placos à ras sur le tasseau.

- Solution 3
Utiliser des suspentes à poser dans les briques rouges, puis pose classique du faux plafond en placo avec des fourreaux.
Mais là encore se pose le poblème du poids
Et surtout quel type de suspentes faut-il utiliser

-Solution 4
Enfin, il reste la solution la plus robuste mais très longue à mettre en oeuvre :
Essayer de repérer les solives sous le toit (en espérant qu'elles sont positionnées tous les 600mm)...
Visser, en traversant la brique rouge les tasseaux de bois (ou des fourreaux en alu ?) dans ces solives
Et poser le placo sur les tasseaux ou les fourreaux

Là plus de problème de poids, mais bonjour la galère...

Quelle solution me conseillez-vous ? Avez-vous d'autres idées ?

Cordialement

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Invité
* 03/06/2009 - 13:17
Message #4





Invités






CITATION(Invité maya @ 03/06/2009 - 12:57) *
Bonjour,

Selon moi, J'utliserais la solution 2.
J'ai fait la meme chose il y a 6 mois. le plafond n'etait pas en brique (s'etait directement les hourdis). J'ai visser des rails (des fourrures de marque isover optima) tout les 60 et visser des plaque de BA10 sur ces rails. Pour ce qui est des vis des rails elles se sont assez enfoncées (en deformant legerement le rail) pour ne plus ressortir. Si tu met des tasseaux c'est plus simple : il suffit de faire un leger chanfreins (avec une meche a bois lergerement plus large que la tete de vis) sur 3 mm de profondeur.
Pour ce qui est de la resistance, je sais plus le poid d'une plaque de ba10 (peut etre 20kg) mais c'est pas bien lourd. Je doute que cela va forcer de trop sur les briques. surtout qu'avec le systeme de tasseaux la charge est répartie sur tout la longeur.(a condition de multiplier le nombre de vis sur la longeur de ton tasseau).

Tu peux aussi visser tes derniers tasseaux (ceux qui colleront le mur) sur le mur et pas sur le plafond tu gagnerons encore en solidité.

Bon courage.


Salut et merci de ta réponse.
Quand tu parles d'hourdis, ce sont des hourdis en béton ? Ou bien en brique ?
Je suis d'accord sur la répartition du poids mais entre un hourdis en béton (certes creux) et un hourdis en brique rouge, la résistance au poids n'est pas tout à fait la même
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Invité zers
* 03/06/2009 - 13:19
Message #5





Invités






CITATION(Invité @ 03/06/2009 - 11:59) *
Salut,

S'il s'agit d'un plancher poutrelles/hourdis avec hourdis en terre cuite (http://lesbeauvergerconstructeurs.vox.com/library/posts/tags/hourdis/) , il faudrait des fixations par tiges filetées traversant les hourdis et fixées dans la dalle de compression.


salut,

difficile pour moi de préciser si ce sont des hourdis en terre cuite. Quand je suis sous le plafond, ca ressemble plutôt à de la brique. Qhand je le perce, elle est ceuse...
La maison à 25 ans...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Invité maya
* 03/06/2009 - 14:10
Message #6





Invités






Oui s'etait des hourdis en beton certe plus resistant que de la brique.
Regarde sur le site des fabriquant d'hourdis en brique mais je pense que la charge maximum doit etre de 2 à 3kg par hourdi. donc pour moi pas de problème.
Attend la réponse plus précise et sure d'un "pro" sur ce forum.


CITATION(Invité zers @ 03/06/2009 - 13:19) *
salut,

difficile pour moi de préciser si ce sont des hourdis en terre cuite. Quand je suis sous le plafond, ca ressemble plutôt à de la brique. Qhand je le perce, elle est ceuse...
La maison à 25 ans...

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Invité ZERS
* 15/06/2009 - 18:35
Message #7





Invités






Bonjour,

pour ceux que ca intéresse, voici ce que j'ai fait en fait. Et c'est robuste.
J'ai en fait vissé dans les tasseaux, par dessous, un ensemble piton de rénovation + tige filetée (17cm) + cavalier pivot.

L'ossature en feraille sera clipsée sur les cavaliers pivots et les plaques de BA13 vissées sur cette armature.

En détail :

1- Je suis allé sous le toit repérer la position du tasseaux le plus proche du mur extérieur. Petit percage pour pouvoir retrouver sa position une fois dans la pièce
2- Toujours sous le toit, j'ai marqué sur une feuille l'espacement entre chaque tasseaux qui supporte le plafond en brique. Dans mon cas, un tasseaux tous les 60cm.
3- Dans la pièce, j'ai commencé par retrouver chacun des tasseaux en percant des trous près des 2 murs dans la longueur des tasseaux.
4- Une fois ce percage fait, installation des pitons+tige filetée+cavaliers pivots.
5- Entre ces deux rangées, de part et d'autre de la pièce, tracé au cordex. Cela permet de repérer où se trouve dans toute le longueur les tasseaux
6- Dans les deux autres longueurs (donc perpendiculaires aux tasseaux), là encore près des deux murs, percage tous les 60 et vissage de l'ensemble piton + tige filetée + cavalier. Comme j'ai décidé d'installer l'armature en ferraille perpendiculaire aux tasseaux, j'ai donc percé tous les 60 pour qu'une plaque de BA13 soit supportée par 3 rails en alu.
7- une fois les percages le longs de murs faits, là encore, tracé au cordex.

A la fin donc, j'ai des carrés de 60*60 tracés aux plafonds.

8- Aux 4 coins de ces carrés (intersection entre le tracé le long des tasseaux et celui perpendiculaire aux tasseaux), percage + vissage de l'ensemble piton + tige filetée + cavalier.

Voilà, ces "suspentes" sont prêtes à recevoir les rails et le placo.

Pour info, ma pièce fait environ 45m², il m'a fallu une journée entière (seul) pour faire l'installation des 132 pitons... Et j'ai bouffé un paquet de brique rouge et laine de verre ! ;-)

Petite astuce : j'ai fait les trous au perfo, en mode perceuse SANS percussion, avec un forêt diamètre 16. Ca permet de laisser passer la tête du piton de rénovation mais ca ne permet pas de voir si on est sous le tasseaux ! Mais si le tracé au cordex a été rigoureux, aucun soucis on est bien sous le tasseau.
Pour visser le piton à travers ce trou de diamètre 16, j'ai simplement utilisé une perceuse dans laquelle je serrais la tige filetée dans le mandrin. Et hop un coup de visseuse et le piton se vissait dans le tasseaux.

C'est long, mais ca tient !
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 18/04/2014 - 17:46