IPB

Suivre @Cyberbricoleur

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


2 Pages V   1 2 >  
Reply to this topicStart new topic
> Comment savoir quel poids peut supporter un plancher existant ?
Invité Vincent
* 16/12/2004 - 12:08
Message #1





Invités






Bonjour,



Nous avons acheter une ville maison dans laquelle le plancher (plaques d'aglo) craquent. Nous allons le changer par contre, je voudrais savoir quel est la charge que peuvent supporter les poutres... Auriez vous des références ? des calculs, des logiciels, etc... ohmy.gif)



Merci pour vos conseils. Pour infos, la pièce fait 5 mètres de large pour 7 mètres de long.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité grizzli
* 09/12/2004 - 08:41
Message #2





Invités






Faites une recherche sur le sujet..il existe des tableaux et j'ai par ailleurs développé la méthode de calcul compléte
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité l'invité
* 09/12/2004 - 12:05
Message #3





Invités






grizzli, j ai fait une recherche, ne ne trouve pas le bon sujet. (en plus on n'a pas accès à la 2eme page des résuklttats de recherche :/ )
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 09/12/2004 - 15:20
Message #4





Invités






Petite précision, les poutres qui sont sous le plancher sont belles et bien en bois ohmy.gif)



Ci-joint le schéma du plancher. Les murs sont en pierre (60cm).

Je cherche une formule miracle ou une procédure à suivre pour évaluer le poids. Poru l'instant, je n'ai pas trouvé sur le site. Désolé, je ne dois pas avoir les yeux en face des trous.
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
urbain
* 09/12/2004 - 16:56
Message #5


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 257
Inscrit: 01/01/2003
Membre No.: 9 387



Oui, c'est bien , mais ce qu'il faut , c'est les dimensions des poutres, l'état et l'essence.

La portée entre les murs.

Urbain
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité grizzli
* 09/12/2004 - 18:59
Message #6





Invités






Pas grave, je veux bien recommencer ;-))



Quelles sont les dimensions des poutres: largueur X hauteur et leur longueur

Quel est la distance qui sépare chaque poutre?

Quelle est la distance qui sépare les 2 poutres extrêmes des murs?

Quel est l'épaisseur du panneau de particule

Plancher habitable ou grenier?



Tous ces paramètres impliquent des coefficients différents dans les calculs....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 09/12/2004 - 21:29
Message #7





Invités






Super, merci beaucoup Grizzli,

Voici le plan avec les dimensions plus précises.

La sallefait moins de 8 mètres de large ohmy.gif) (comme je l'avais indiqué dans le plan précédent).

L'étage au dessus du plancher est habité (nous allons faire des cloisons, etc...).

Et je suis en train d'étudier le plancher que je vais poser. En fait, je voudrais mettre un plancher, une couche d'isolant accoustique puis 1 plancher flottant.

Voilà. Je joins une photo des poutres sur le prochain message.



Merci beaucoup
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 09/12/2004 - 21:37
Message #8





Invités






Voici la photo (en gros plan) pour illustrer le bois, car je ne sais pas ce que c'est comme bois. La maison est ancienne, mais les bois sont en bon état (tron).

Voili.



Merci encore
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée

 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
urbain
* 09/12/2004 - 23:27
Message #9


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 257
Inscrit: 01/01/2003
Membre No.: 9 387



à voir comme ça, ça m'a l'air d'etre du sapin.

D'apres les dimensions il doit pouvoir supporter +/- 200kgr au m².

Urbain
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité sebause
* 10/12/2004 - 22:31
Message #10





Invités






attention les 200kg/m2 c'est le poid total qui comprend le poid prpre du solivage + la charge ponctuelle
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 11/12/2004 - 12:28
Message #11





Invités






Question subsidaire, qu'appelez vous poids propre du solivage ? Le poids de toutes les poutres plus le poids du plancher ?

Merci pour ces réponses
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité eric
* 12/12/2004 - 21:29
Message #12





Invités






poses des dalles d'OSB en 18 ou19 mm (ou Triply) la resistance mecanique est plus eleve que celle de l'agglo a epaisseur egale ,donc c'est plus leger; et moins de colles nocive pour ta sante.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité eric
* 12/12/2004 - 21:32
Message #13





Invités






ps: desolidarises les dalles des solives pour une meilleur isolation phonique.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 12/12/2004 - 21:36
Message #14





Invités






On m'a dit que l'on pouvait mettre des bandes de lièges entre les sollives et les dalles. Qu'en pensez-vous ?



Concernant ma première question sur le poids, auriez vous une formule (ou des formules) qui permettrait de me rassurer ?



Merci
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité sebause
* 12/12/2004 - 22:33
Message #15





Invités






voici une parmis plusieurs formules

il faut d'abord connaitre la fleche (flection de la solive par rapport au poid quelle va subir)

L/300=4800 mm/300=16 mm de flexion admisible

donc maintenant que nous connaissons la fleche adm.nous pouvons apliquer la formule de calcul de resistance par rapport au poid.je m'explique

5*Q*L4
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité sebause
* 12/12/2004 - 23:00
Message #16





Invités






suite

5*Q*L(4)/384*10000*Jxx(*1.3)=fleche adm

Q=charge au metre lineaire

L(4)=longeur a la puissance(4)

Jxx=modul d'inertie H*B3/12=190*235*235*235/12=20548302.08=Jxx

E=espace entre-solives==0.40

F=200Kg/m2=2KN/M2

Q=1.90M*2KN/M2=3.8KN/M1+(poid du sommier)0.19*0.235*5=0.22325=4.02325=Q

Donc

5*4.02325*5.308416 (14)/384*10000*20548302.08(*1.3)=17.59mm



si la fleche admissible et de 16 mm d'apres le calcul de resistance nous avons 1.6 mmde flexion en + attention se calcul est valable pour les normes sia (ch)

bonne lecture et bon decodage

pour le liege entre le planche et les solives ceci est tres bon contre les nuisances sonore entre etage a +

sebause
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 13/12/2004 - 01:04
Message #17





Invités






Merci beaucoup Sebause pour cette explication (exactement dans la lignée de ce que j'attendais). Cela suscite 2 questions :

- Cela prend-il en compte la nature du bois ?

- Le plancher actuel est composé de solives et de 2 poutres sur lesquelles reposent les solives (représentées sur mon schéma) - beaucoup plus grosses que les solives. Ton calcul est valable pour les solives et pour les 2 grosses poutres ?



Merci encore
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité grizzli
* 13/12/2004 - 04:45
Message #18





Invités






Bonjour,

Vous n'avez pas répondu à toutes les questions... un plancher d'habitation doit pouvoir supporter 150k/m² alors que pour un grenier la charge admissible passe à 250. Un grenier doit être plus solide qu'une pièce d'habitation car on entasse plus...

Nous supposerons qu’il s’agit d’une pièce d'habitation et que le plancher est en panneaux de particules de 22.

Etes vous sûr que les poutres (roses) ne font que 10x10? elles ne sont pas plus hautes?

Quelle est la distance entre les poutres les plus proches des murs et les murs?toutes ces infos sont necessaires si vous désirez un calcul rigoureux.



Ce calcul sera beaucoup plus long que prévu car il ne s'agit pas seulement de poutres encastrées aux extrémités.



En fait il va faloir en faire 5, 2 pour les poutres jaunes car elles n'ont pas la même charge à supporter du fait qu’elles ne sont pas placées de facon symetrique et 3 pour les roses car il y en a 3 de longueur différentes et éventuellement 6 autres pour les roses les plus proche des murs...

Chaque poutre rose aura à supporter le poids (plancher + 150kg/m²) correspondant à une surface = à la longueur x 50 cm de large. (Cette largeur ne sera pas pareille pour les poutres proches des murs et donc le poids supporté sera lui aussi different).

Bref, dans un premier temps il faut déterminer le poids qu'aura à supporter chaque poutre. Pour les jaunes il faudra rajouter le poids des poutres roses + le plancher + les 150kg/m²....



Ceci, si vous désirez un calcul rigoureux sinon vous pouvez vous contenter d'une estimation...



Le pb est donc de savoir si les poutres et le plancher sont capables de supporter ces 150kg/m²





Conditions initiales :

Plancher (ep 22) en panneaux de particules (15kg/m²)

Poutres en bois sain sur 2 appuis (800kg/m3)

Charge uniformément répartie de 150kg/m²



Quelques définitions :

Mf max : moment fléchissant maxi : donné par le type de contrainte ( ici une poutre sur 2 appuis)



Mf max=pl²/8



P= charge supportée par la poutre

L= longueur de la poutre



IGz = moment quadratique (en mm4) de la poutre : celui ci est donné par la forme de la poutre. Ici une section rectangulaire (un carré n’est qu’un rectangle particulier dont la hauteur h est égal à la largeur cool.gif



IGz= bh^3/12 (en mm^4)



V est la distance à la fibre neutre (hauteur de la poutre /2)



Résistance utile : sω = sr/s avec sr = résistance à la rupture et s= coef de sécurité

(s pour le bois = 10 et sr = 600kg/cm² )



Pour qu’une poutre soit capable de résister en toute sécurité il faut que



sigma max = Mf max/ (IGz/V) <= sigma oméga



V: distance / à la fibre neutre (= hauteur de la poutre / 2)



Voilà, vous avez tous les éléments pour faire le calcul, celui ci est fastidieux mais simple. Attention toute fois aux unités de mesure
Go to the top of the page
 
+Quote Post
urbain
* 13/12/2004 - 08:59
Message #19


Confirmé
***

Groupe: Membres
Messages: 257
Inscrit: 01/01/2003
Membre No.: 9 387



Bonjour Vincent;

Remplissez une vingtaine des sac avec du sable,(20 kgr)

Mesurez la distance au centre de la poutre( poutre /sol)

Chargez à cheval deux poutres (sur 2 m²) avec les sacs, commencez par 100kg au m², mesurez la flèche.

Puis augmentez les poids.

Cela fait sourire, mais n'oubliez pas ceci:



Les calculs, c'est très bien, mais ils peuvent parfois nous induire en erreur.

Des toutures qui s'écroulent, hall s'écrasant sur les passagers, etc...

Comme les poutres en bois ne sont pas uniformes, le mieux est de les tester.

Comme on teste les ponts, en mettant des poids lourds et des chars sur le tablier, et malgré ça, ils s'écroulent parfois, car le jour du test les grands vents et la fatigue(érosion) étaient absents.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 13/12/2004 - 09:20
Message #20





Invités






Super, merci beaucoup pour toutes ces explications. Je vais me plonger dedans.

Urbain, c'est effectivement un conseil très pratique (et qui m'a fait rire), mais je vais étudier sa faisabilité pour valider les calculs.



Merci encore et bonne journée
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité grizzli
* 13/12/2004 - 13:10
Message #21





Invités






Tester est une solution de vérification, dans votre cas c'est faisable car la structure existe déjà mais ceci ne doit pas occulter le calcul car n'oubliez pas le coef de sécurité: comment savoir s'il n'est pas sérieusement entamé? les poutres vont fléchir certes et à un moment donné casser. Le pb c'est que ce n'est pas une relation linéaire.

En tout état de cause la flèche ne devra pas être supérieure à 1/500° de la portée.



"Les calculs peuvent parfois nous induire en erreur" NON ce qui nous induit en erreur c'est la méconnaissance des phénomènes physiques et une mauvaise interprétation.

1+1 fera toujours 2



"Comme on teste les ponts, en mettant des poids lourds et des chars sur le tablier, et malgré ça, ils s'écroulent parfois, car le jour du test les grands vents et la fatigue(érosion) étaient absents."

Pas d'accord: soit on a estimé le risque et on en a tenu compte soit vous avez affaire à de mauvais ingénieurs ou à des véreux qui font passer l'argent avant la sécurité.

"Comme les poutres en bois ne sont pas uniformes, le mieux est de les tester."

C'est déja fait: depuis des générations on connait la résistance des bois mais comme il y a de grandes variations (comme vous le dites justement) on y applique un coef de sécurité de 10.

(3 pour l'acier car il est plus homogène).

Partant de là, les calculs vous mettrons à l'abris des risques ce qui n'empèche pas de faire des essais si vous y tenez (on, le fait pour les ponts mais c'est surtout pour vérifier s'il n'y a pas eu de malfacons)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 13/12/2004 - 15:11
Message #22





Invités






Grizzli,



au secours ! ohmy.gif) Et oui, je dois faire des erreurs sur les unités...

J'essaie d'appliquer la formule sur la solive d'1.80m et 10x10cm.

J'obtiens :

IGz = 83333333333 mm^4

Mfmax = 60.70 (quelle unité ?)

SigmaOméga = 60 (je pense que c'est la mon erreur). Comment comparer le siga oméga qui est en kg / cm² avec le sigma max ?

Merci de cette validation...



J'obtiens : Sigma max = 3,645E-08

ça me parait étrange... et implique un erreur de ma part !!!!



charge supportée par la poutre (kg) 150

longueur de la poutre (m) 1,8

largeur poutre (mm) 100

hauteur poutre (mm) 100

résistance à la rupture (600kg / cm²) 600

coeff sécurité 10

V 50



Voili, pour la charge, j'ai mis 150kg pour l'instant, mais je l'adapterai avec les infos de ton message précédent - une fois que j'aurais réussi à appliquer la formule ohmy.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité grizzli
* 14/12/2004 - 12:48
Message #23





Invités






Ok:



Soit une poutre de section 10*10, charge:150kg, longueur 1,8m



Charge: dans ces 150kg sont compris: le poids du plancher, le poids de la solive elle même et la charge utile (150kg/m²).



p est le coef de charge = 150/1,8m=83,33 kg/m



Mf= pl²/8 = (83,33*1.8*1.8)/8 = 33.75

IGz= bh^3/12= (0.1*0.1*0.1*0.1)/12=8,33E-06



V= demi hauteur de la poutre soit: 0.1 / 2 = 0.05

IGZ/v=8,33E-06/0.05 =1,666 E-04



sigma oméga = sigma r/ coef de sécurité = 600kg/cm²/10 =60kg/cm² soit 600000kg/m²



Hé oui il faut veiller à l'homogénéité des unités de mesure et ne pas mélanger les m avec les cm



Mf/ (IGz/v) <= sigma oméga => IGz/v >= Mf/600000



Donc: 0,0001666 >= 33.75/600000



0.0001666 >= 0.00005625 CQFD la solive de 10*10 convient largement



Resterait encore à vérifier la flèche de la poutre ...ce sera pour la prochaine fois ;-))
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité Vincent
* 14/12/2004 - 15:05
Message #24





Invités






Super, merci beaucoup pour toutes ces explications très pratiques et très pédagogiques !

Existe-t-il une formule pour la flèche ? (et oui, c'est un appel du pied ;-)



Je vais enchainer le calcul sur les autres poutres.



Bonne après midi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité grizzli
* 14/12/2004 - 18:07
Message #25





Invités






De rien ;-))



En mode texte ce n'est vraiment pas pratique pour envoyer des formules mathématiques :-( sous Word non plus d'ailleurs car l'éditeur d'équation est un peu fastidieux mais au moins c'est faisable et c'est déjà ça...



Pour info: pourquoi v= h/2 ? parceque en flexion les fibres du bois de la moitié supérieure de la poutre sont en compression alors que celles de la moitié inférieure sont en traction..



Existe-t-il une formule pour la flèche ? bien sûr: f= 5pl^4/384*E*IGz (E= module d'élasticité) certaines constantes peuvent parraitre bizzares mais elle sont le résultat de calcul intégral



Mais on verra plus tard pour le développement de la formule et les exemples pratiques (pas tout en un jour...) ...;-))
Go to the top of the page
 
+Quote Post

2 Pages V   1 2 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s):

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 28/08/2014 - 17:07